La Marche nordique : comment ça marche ?

 

La marche nordique est un sport complet, puisqu’elle fait travailler 90 % des muscles du corps, cela de façon douce et contrôlée. Résultat, pas de courbatures ! Tout le monde peut la pratiquer et presque n’importe où : chemins, parcs, stades, trottoirs…

 

Concrètement, qu’est-ce qu’elle apporte ? La sollicitation des muscles tonifie le corps et affine la silhouette. En effet, à un rythme normal, la marche nordique nous fait dépenser 400 à 600 calories par heure, quasiment autant que la natation.

 

En plus du côté minceur, le rythme de la marche nordique améliore la respiration en renforçant le diaphragme et les abdominaux. Celui qui débute sera surpris par l’incroyable sensation de bien-être qui traverse tout le corps à la fin d’une séance !

 

A mi-chemin de la randonnée et du ski de fond, la marche nordique s’apparente à une marche dynamique sur quatre appuis : les bras appuyés sur les bâtons servent tout autant que les jambes. C’est là toute la subtilité de la posture de base : on part d’un mouvement de marche naturel en poussant ferme sur les bâtons et l’on veillera à garder les bras tendus en mouvement tout en opposant la jambe d’appui et le bras d’appui. Cet effort de coordination n’est pas évident quand on a les bâtons à la main. Au départ, on a souvent tendance à avancer la jambe et le bras du même côté. Heureusement, peu à peu le corps s’approprie le geste et la mécanique devient plus fluide. Bien droit, le regard fier, on prend confiance rapidement et la foulée se fait plus rapide.

 

Voici  un sport ludique à tester, pour augmenter votre activité physique hebdomadaire !