Les épluchures ? Nous sommes ‘fanes’ !

Vous avez passé une demi-heure à écosser vos petits pois et avez terminé en jetant joyeusement les cosses à la poubelle. Horreur, malheur ! Arrêtez le gaspillage ! Les épluchures, fanes, pépins et autres écorces ne demandent qu’à passer à la casserole ! Écologique, économique et savoureuse, la cuisine des épluchures redevient tendance. A tel point que même les grands chefs s’y mettent. Vous ne voulez pas en perdre une miette ? Beautysané vous sert de guide !

 

Bons de la tête au pied !

Les épluchures présentent de multiples vertus :

– économiques : en moyenne, 21% des produits que l’on achète partent aux ordures, dommage non ? Si vous n’êtes pas convaincus, il suffit d’un test simple, écossez des petits pois ou ôtez les fanes de votre botte de radis, puis comparer le tas de vos légumes prêts à être consommés et le tas d’épluchures…

– écologiques : en consommant vos épluchures, vous réduisez vos déchets !

– nutritionnelles : la majorité des fibres et des nutriments se trouvent dans la peau !

 

Les cuisiner ? Il n’y a pas de pépins !

Commencez par choisir des fruits/légumes issus de l’agriculture biologique ou non traités car si leur peau est pleine de vitamines, elle peut aussi contenir des pesticides. On les lave et/ou on les brosse soigneusement avant de les faire passer à la casserole ! Ensuite, la seule limite est votre imagination car ces parties mal aimées se plient en réalité à toutes vos envies :

les feuilles et les fanes de radis, carottes, betteraves, brocolis, navets, courgettes, ou céleris : se plaisent à finir en potage, en bouillon ou en gaspacho. Ils aiment aussi se transformer en salade, en pesto, en gratin, en tarte, en quiche, ou encore en omelette ! Miam !

la pulpe : incorporez-la dans vos jus de fruits ou dans vos gâteaux ou faites-en de la confiture. Pensez aussi à la pulpe de légumes verts qui se plaisent aussi dans vos cakes ou dans un guacamole !

les tiges : utilisez-les comme des herbes aromatiques ! Rien de tel pour relever un bouillon, une sauce, ou encore un mets cuisiné en papillote !

les peaux : elles sont parfaites en chips, en infusions, en gelées, et pourquoi pas dans un risotto. Les peaux de bananes (biologiques) cuites et mixées peuvent même s’intégrer dans un gâteau !

les écorces : que celui ou celle qui n’a jamais entendu des commentaires élogieux sur la confiture d’écorce de melon, me jette le premier pépin ! 😉

les pépins, noyaux et graines : quand on parle du loup…   🙂  les pépins de pommes, de coings, de kiwis ou de raisins pourront vous aider à avoir des confitures bien gélifiées et bien colorées. Certains noyaux pourront servir à concocter de la liqueur (à consommer avec modération). Pensez aussi à l’infusion de queues de cerises qui en plus d’être très bonne a d’excellentes propriétés diurétiques !

Quant aux graines de courges, potimarrons et autres cucurbitacées, testez-les grillées, vous m’en direz des nouvelles !

les cosses : elles se cuisinent, avec ou sans kilt (ah ah ah), en veloutés, crèmes, purées, beignets farcis, ou tout simplement revenus à la poêle pour servir d’accompagnement !

Alors, séduits ? Nous oui ! Bon appétit !

 

[related_post themes= »flat »]