Alimentation

Qu’est-ce que le curcuma ?

Depuis quelques années, on entend beaucoup parler du curcuma, une plante originaire d’Asie. De nombreuses études scientifiques ont été menées à son sujet. Elle est utilisée depuis des siècles par la médecine chinoise et ayurvédique, pour ses propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes. Mais qu’en est-il réellement ?

Composition :

Le composé principal du curcuma est la curcumine, puissant antioxydant, qui lui confèrerait des propriétés médicinales préventives sur le cancer et l’inflammation. On utilise le rhizome séché et réduit en poudre comme épice. Il entre couramment dans les mélanges d’épices de la cuisine indienne comme le curry.

Quels sont les intérêts nutritionnels du curcuma ?

Le curcuma est reconnu pour favoriser la digestion. En effet, il favorise la sécrétion biliaire, et facilite ainsi la digestion des graisses alimentaires. Le curcuma agit également sur les maux d’estomac en protégeant la muqueuse. Il agit contre les nausées, la perte d’appétit et les sensations de lourdeur après repas.

Le curcuma est un des plus puissants antioxydants. Il permet des lutter contre les radicaux libres responsables du vieillissement cellulaire.

Le curcuma a des vertus anti-inflammatoires très intéressantes pour lutter par exemple contre l’arthrite, les rhumatismes, les maladies inflammatoires des intestins…

En inde, ses vertus anti-cancer sont reconnues. Les pays qui consomment du curcuma (Inde, Sri Lanka, Bangladesh, Myanmar, etc.) ont une prévalence des cancers du côlon, du sein, de la prostate et du poumon moins élevée, malgré des degrés de pollution beaucoup plus importante que dans nos pays.

Comment le consommer ?

Le curcuma est très mal  assimilé par l’organisme. Pour favoriser son absorption, il faut impérativement l’associer à du poivre noir.

Mais ce n’est pas tout, il faut également qu’il soit solubilisé dans de l’huile. C’est pourquoi on recommande d’ajouter le curcuma dans les sauces, vinaigrettes et autres plats cuisinés (soupes, légumes, riz, pâtes…).

En pratique, ajoutez tous les jours une demi-cuillère à café  de curcuma dans vos plats, sans oublier de les poivrer (poivre noir).